Signaux Périodiques Télécommunications TP

De Wiki de Romain RUDIGER
Aller à : navigation, rechercher

PREPARATION

1. Expression d’un signal sinusoïdale : s(t)=Asin(2חf t)

L’expression du spectre d’amplitude du signal s(t) est : Signaux Périodiques Télécommunications TP image002.gif

Le spectre de puissance du signal est : Signaux Périodiques Télécommunications TP image004.gif

Signaux Périodiques Télécommunications TP image006.gif

Expression de l’amplitude A en dBV : Signaux Périodiques Télécommunications TP image010.gif

Avec A = -5 dBV l’amplitude A en Volt vaut : Signaux Périodiques Télécommunications TP image012.gif

Puissance moyenne : Signaux Périodiques Télécommunications TP image014.gif


2. Montrer que les raies paire sont d’amplitude nulle revient à montrer que ak = 0 si k=2p donc si k est paire : Signaux Périodiques Télécommunications TP image016.gif

Donc si pour tout p Signaux Périodiques Télécommunications TP image018.gif vaut zéro, cela signifie que toutes les raies parie sont d’amplitude nulle.

Avec Signaux Périodiques Télécommunications TP image020.gif la première raie vaut 100 kHZ, la seconde 300 kHZ et ainsi de suite.

Le signal carré ayant une valeur moyenne nulle n’a donc pas de raie à Signaux Périodiques Télécommunications TP image022.gif .

Représentation graphique de S(f) :

Signaux Périodiques Télécommunications TP image024.gif

Avec Signaux Périodiques Télécommunications TP image026.gif

Comme Signaux Périodiques Télécommunications TP image028.gif alors Signaux Périodiques Télécommunications TP image030.gif

k

1

3

5

7

9

Signaux Périodiques Télécommunications TP image032.gif(v)

0,64

0,212

0,127

0,09

0,07

Signaux Périodiques Télécommunications TP image034.gif

1

0.33

0,2

0,14

0,11

Signaux Périodiques Télécommunications TP image036.gif

0

-9,6

-14

-17

-19,17

Puissance moyenne : Signaux Périodiques Télécommunications TP image038.gif

Valeur efficace : Signaux Périodiques Télécommunications TP image040.gif

MANIPULATION

Observation d’un signal sinusoïdal

1. Valeur efficace relevée : A=0,35 V, on peut en déduire la puissance moyenne :

Signaux Périodiques Télécommunications TP image042.gif


2. Voici le spectre observé :

Signaux Périodiques Télécommunications TP image044.gif

On constate bien qu’il n’y à qu’une grande raie qui correspond à la fréquence de la sinusoïde, le spectre mesuré correspond donc à l’allure du spectre représenté en théorie.


3. L’amplitude relevée en dBV de la raie à 100 KHz est de -9 dBV.

Détermination de l’amplitude : Signaux Périodiques Télécommunications TP image046.gif

Déduction de la valeur efficace : Signaux Périodiques Télécommunications TP image048.gif

Détermination de Signaux Périodiques Télécommunications TP image050.gif : Signaux Périodiques Télécommunications TP image052.gif

Conclusion : L’amplitude mesurée en dBV correspond à celle calculée au III.1, de même pour la puissance moyenne.

4. On remarque que plu l’on augmente la fréquence, plus la raie s’élargie car le nombre d’échantillons diminues à cause de la fréquence.

Spectre à 400 kHz
Spectre à 10 MHz

On constate nettement que la raie s’est élargie.

Observation d’un signal carré

1. Valeur efficace relevée : 603,6 mV

Déduction de la puissance moyenne : 0,6036² = 364 mW

2. Pour avoir les 5 premières raies avec une fréquence d’échantillonnage à 4 MHz, il faut régler le span à 1MHz et le centre à 500 KHz.

Voici le spectre obtenu avec ces réglages : Signaux Périodiques Télécommunications TP image058.gif