Rapport de Veille stratégique sur la société Google

De Wiki de Romain RUDIGER
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de la problématique

Au cours de ce projet, nous nous sommes attachés à étudier la politique stratégique de l’entreprise Google. Pour cela, nous avons suivi Google depuis le début de l’année en analysant son actualité pour répondre aux différentes questions suivantes :

- Comment a évolué Google depuis ses débuts ?
- Quels sont ses objectifs ?
- Quelle est sa politique stratégique?
- Quelle est l'évolution financière de Google?

Nous nous sommes placés du point de vue de Microsoft en cherchant à savoir si Google est réellement un concurrent de Microsoft, et si c’est le cas, dans quelle mesure ? Nous avons donc cherché à répondre à la question suivante :

« Est-ce que Google veut devenir Microsoft à la place de Microsoft? »

Organisation du travail

Mener un projet de ce type nécessite une bonne organisation de travail. Par conséquent, nous nous sommes réunis tous ensemble dès le début du projet pour mettre au point une méthode de travail. Pour commencer, nous avons choisi de mettre en place une base de données commune qui permettrait de partager les documents et les informations sans qu’il n’y ait de conflit. Pour cela, nous avons choisi de travailler sur la plateforme Google Documents (pour rester au cœur du projet !) qui est un traitement de texte en ligne pouvant être partagé par plusieurs personnes. Il a l’avantage de permettre le travail simultané. Il a la forme d’un traitement de texte classique (par exemple Microsoft Word) mais on y accède sur internet. Dans ce document nous placions tous les informations que nous jugions utiles mais surtout les résumés des articles d’actualité que nous trouvions et qui concernaient notre sujet.

- Date - Titre - Lien - Pertinence - Fiabilité - Rédacteur - Résumé

Ci-dessus vous pouvez voir un exemple de tableau que nous remplissions pour résumer un article qui nous paraissait intéressant vis-à-vis de notre sujet. Dans la case date nous indiquions la date à laquelle est paru l’article. Nous indiquions aussi le titre de l’article et le lien pour pouvoir le retrouver. Dans la case pertinence, nous indiquions la pertinence de l’article vis-à-vis de notre sujet. Nous avons alors mis au point un formalisme qui était le suivant :

  •  : L’article parle de l’entreprise Google mais ne répond pas à notre problématique.
    •  : L’article concerne notre sujet mais ne répond pas vraiment à la problématique.
      •  : L’article concerne notre sujet et répond partiellement à la problématique.
        •  : L’article répond entièrement à notre problématique.
          •  : L’article est indispensable pour notre sujet.

Pour la case fiabilité, nous avons suivi le même formalisme avec la signification suivante :

  •  : L’auteur et la source sont inconnus.
    •  : L’auteur ou la source ne traitent pas habituellement de ce genre de sujet.
      •  : L’auteur et la source sont connus mais ne sont pas spécialistes dans le domaine.
        •  : L’auteur et la source sont connus et appartiennent au domaine.
          •  : L’auteur et la source sont spécialistes du domaine.

Ensuite, la case rédacteur contient le nom de la personne qui a fait le résumé pour permettre aux autres membres du groupe de pouvoir le contacter s’il veulent plus d’information concernant cet article. Et enfin, la case résumé contient le résumé de l’article qui nous essayions de faire le plus précis possible et d’extraire du texte les informations pertinentes concernant notre sujet.

Une fois l’environnement de travail en place, nous avons pu commencer à travailler sur la veille en elle-même. Nous avons alors essayé de rester régulier dans le temps pour prélever les articles ; c’est-à-dire environ un article tous les 3-4 jours chacun.

Synthèse de la veille

L’aspect financier

Dans cette partie, nous nous proposons d'étudier l'évolution financière de la société Google INC sur la période fin décembre 2007 – début mai 2008. La croissance de GOOGLE durant notre veille fut mouvementée comme on peut le constater sur le graphique de boursorma.com situé à la fin de cette partie. Un résumé des derniers mois est présenté dans les paragraphes suivants en expliquant le graphique.

En décembre, le géant d’Internet accumulait près de 700 points de capital selon le marché d'actions des Etats-Unis (NASDAQ) puis a chuté de près de 300 points en deux mois pour atteindre un capital de 430 points à la mi-mars. Le groupe est actuellement dans une phase de croissance et varie autour de 550 points. Cette crise de l’action peut être expliquée par divers articles que nous avons recueillis durant ses 4 derniers mois.

Google INC s’est pris d’enthousiasme durant la période que nous avons étudié et a proposé de nombreuses offres pour des achats de sociétés dans le domaine de l’informatique ou pour conclure des accords dans le développement de projets en partenariat avec d’autres sociétés. Tout commença dès le mois d’Octobre par une proposition de 3,1 Milliards de Dollars faite à la société DoubleClick (grand fournisseur de services de diffusion d’annonces sur Internet).

En Janvier, Google connu le tout premier fléchissement de son histoire dans l'utilisation de ses liens commerciaux. Dans la foulée, l'action du célèbre moteur de recherche baissa de près de 10% en deux jours. Une mauvaise passe que certains analystes interprétèrent comme le début de la fin de la croissance des revenus publicitaires sur Internet.

En Février, l’affaire Yahoo fait réfléchir le géant. Microsoft (concurrent direct de Google) propose une opération d’achat de Yahoo pour concurrencer le plus grand moteur de recherche. Le géant voit encore son action diminuer et n’obtient pas de résultats à la hauteur des espérances des investisseurs.

Début Mars, le cours de la bourse de Google a enregistré une baisse totale de 32% depuis le début de l'année 2008. Les raisons de ce décrochage sont fondées sur les résultats quasiment nuls des liens sponsorisés du moteur de recherche ; ce qui provoque l’inquiétude chez les investisseurs. Dans ce même mois, la commission européenne accorde l’achat de DoubleClick à Google. C’est enfin une bonne nouvelle !

En Avril, une étude montre que Google confirme sa domination sans partage des liens sponsorisés, l’action remonte. Le géant continue sa progression en lançant Salesforce for Google Apps créé en partenariat avec Salesforce.com. L’action remonte et la publication des chiffres du premier trimestre 2008 (1 Janvier – 31 Mars) montre que Google n’est pas en déclin et réalise un meilleur résultat que le premier trimestre de l’année précédente. Depuis le mois d’avril, Google redresse la tête et commence à réamorcer une croissance favorable. Les investisseurs sont confiants malgré le fait que l’affaire du rachat de Yahoo par Microsoft ne soit pas terminée. Si cette opération venait à s’effectuer, Google pourrait se faire du souci et son action aussi. L’affaire doit être réglée avant la fin du mois de Juillet …

Figure 1 Evolution boursière de la société GOOGLE INC depuis le mois de Décembre 2007 Source: http://www.boursorama.com/graphiques/graphique_histo.phtml?symbole=GOOG

Pour conclure sur l’évolution financière de GOOGLE, nous pouvons dire que le premier trimestre 2008 du géant de l’Internet est modéré par le fait que l’action en bourse ait connu une chute de 300 points en quelques semaines. Néanmoins, les chiffres sont relativement bons par rapport aux autres années.

Le géant n’est pas dans un marché stable car ses concurrents sont actuellement en mouvements. Nous pensons principalement à l’opération de Microsoft visant à racheter la société Yahoo pour concurrencer Google dans le monde des moteurs de recherche. La lutte est serrée, mais Google fait face et les investisseurs sont confiants.

Force de Google face à la concurrence

Google a commencé par être un moteur de recherche puis a diversifié ses produit et services. Google entre donc volontairement en concurrence avec d’autres entreprises.

D’autre part, la réussite de Google attire de nombreuses entreprises et la croissance de son chiffre d'affaires et ses marges vont ralentir. Google doit donc faire face à une concurrence de plus en plus forte notamment à cause de Yahoo et Microsoft pour les produits et les services, et aux médias traditionnels sur les budgets publicitaires des grands annonceurs.

Afin de résister à la concurrence, Google applique une méthode de communication spécifique, doit racheter des entreprises et surtout doit innover et se diversifier mieux et plus rapidement que les autres. La stratégie de Google pour faire face à la concurrence durant la période de veille est discutée dans les points suivants.

Méthode de communication

Contrairement à Apple et surtout Microsoft qui ont une stratégie de communication dîtes classique, Google communique très peu à travers les médias, ne fait aucune publicité, et laisse les utilisateurs découvrir ses innovations. Google ne se fait connaître qu’à travers des communiqués de presse, du bouche à oreille, et grâce à un formidable réseau d'utilisateurs et développeurs. Nous avons pu remarquer qu’il ne se passe pas un jour sans que l’on parle de Google dans la presse de loin ou de près. Même quand les articles n’évoquent pas directement Google, d’autres sociétés se chargent de parler du moteur de recherche. En effet, nous avons vu des sociétés qui lançaient de nouveaux services en annonçant concurrencer le géant dans l'unique but de se faire connaître. De plus, la communauté de développeur évoque souvent Google, notamment grâce aux services les concernant (Exemple : l’API Google). Et puis il y a également une communauté fan d’utilisateur qui estime que Google est un très bon outil dans différents domaines et qui milite pour la gratuité et l’Open Source, atouts forts de Google. Cette stratégie de communication minimaliste de Google permet de ne pas décevoir ses utilisateurs et même de les surprendre régulièrement alors qu’à force d’annonces et de retards, Microsoft s'est fait une mauvaise réputation. Un échec coûte donc moins chez Google que chez Apple ou Microsoft. Cependant, Google s'expose à des risques lorsqu’il s’agit de donner une indication aux investisseurs : à la moindre donnée négative publiée, le marché s’attend au pire et ne prend pas trop de risque.

Rachat de Société

Les fortes concurrences entres les sociétés et les services entraînent des rachats. Sur le marché, les sociétés ont du mal à rivaliser financièrement avec les deux géants de l’internet que sont Microsoft et Google. Rapidement, ces sociétés se font racheter et il y a souvent une bataille entre ces deux géants afin de racheter la société qui semble être la plus intéressante et éviter ainsi que l’autre ne l’obtienne. On a pu assister à différents rachats d’entreprise pendant la période et en particulier le débat concernant Yahoo.

Pour Microsoft comme pour Yahoo, l'enjeu est de taille car un rachat permettrait de venir bousculer Google, qui domine la fréquentation sur internet, et donc le très rentable marché de la publicité en ligne. Cependant, l’offre est jugé trop insuffisante par Yahoo mais une collaboration Yahoo-Google serait jugé anticoncurrentielle car les deux réunis posséderaient plus de 80% des parts de marché. Google propose d’offrir ses services à Yahoo avec un partenariat afin d’éviter que Microsoft s’en empare. A ce moment, aucun accord n’a été trouvé et le débat continue.

Diversification des services

La force de Google est d’avoir développé de nouveaux services, de les avoir diversifié (plus d’une centaine) et d’être présent dans presque tous les domaines sur Internet. De ce fait, Google concurrence des entreprises mais prend le risque d’être aussi concurrencé. Google repère les entreprises qui émergent et celles qui fonctionnent bien dans le but d’essayer de les racheter ou pour essayer de créer un service meilleur. Google étudie en ce moment une version de Wikipédia et cherche ce qui pourrait être amélioré pour offrir un meilleur service. Le but étant d’attirer les internautes avec une solution meilleure et l’opportunité de pouvoir utiliser les services Google conjointement. Le marché du mobile qui est en pleine expansion attire Google également. Il veut être le premier moteur de recherche sur les mobiles mais les opérateurs veulent faire face à Google et ont pour le moment les avantages de la maitrise du réseau, des plates-formes de service et de la gestion des équipements. Au-delà des rachats de société, Google et Microsoft se livrent une bataille dans le développement de leurs services. Chacun vise à empiéter sur le même marché de l’autre.

Plusieurs exemples sont apparus pendant cette période de veille dont la naissance de Google Health de Microsoft faisant face à Health Vault pour la mise en ligne de dossiers médicaux et le lancement par Microsoft de Skydrive, un espace de stockage en ligne concurrençant Gspace.

Une autre opposition importante est apparue avec l’extension de Google Apps/Docs. C’est une solution en ligne qui concurrence directement la suite bureautique Office, celle-ci étant l’un des produits les plus sacrés et rémunérateurs de Microsoft. Google a l’avantage d’être le premier à explorer l’informatique nuageuse (Cloud Computing) en ayant tous les services en ligne mais Microsoft possède déjà des outils plus performants et plus évolués. Microsoft passe en ce moment sur le marché de l’informatique nuageuse en lançant une version Live Workspace et peut ainsi inquiéter Google.

De l’autre coté, Google envisage également d’empiéter sur le marché de Microsoft en lançant le Google PC. L’objectif est d’avoir un PC très peu cher spécialement conçu pour utiliser les outils en ligne. Il nécessite donc seulement une configuration minimale, n’a pas besoin de licence Microsoft et offre un système d’exploitation et des outils libres, donc par définition gratuits. Cette idée en développement actuellement est une sérieuse menace pour Microsoft. Innovation

Pour le moment, Google reste le meilleur en termes d’innovation. Beaucoup ont essayé de détrôner Google mais n’y sont pas parvenus. C’est le cas de Yahoo qui a pourtant été une entreprise très innovante. Une idée très innovante qui a contribué au succès de Google est les liens sponsorisés avec adWord et adSense. Google écrase ses concurrents sur ce marché et, en plus, a racheté plusieurs entreprises dans le même domaine dont DoubleClick, ce qui a été une des plus grosses opérations pendant la période de veille.

Bilan sur la concurrence

Le marché va donc surement se retrouver dominé par deux acteurs: Google et YouTube d'un côté, Microsoft et Yahoo de l'autre si un accord est trouvé dans les prochains mois. Nous avons vu pendant toute la période d’étude que pour concurrencer Google, il faudrait qu’une entreprise développe une idée innovante qui serait une vraie rupture technologique. Cependant, vu les enjeux et les moyens financiers, il faudrait que la société se fasse racheter par Microsoft avant de se faire racheter par Google car elle ne pourrait pas investir seule face aux deux géants.

Création de nouveaux services, nouvelles technologies

La société Google est constamment à la pointe de la technologie en consacrant une grande part de sa recherche dans la création de nouveaux services pour l’utilisateur. L’objectif de Google est « d’organiser l’information mondiale et de la rendre universellement accessible et utile ». Pour cela, Google est en expérimentation constante avec des innovations régulières. Ils profitent par ailleurs des versions bêta pour avoir un retour des utilisateurs sur leurs produits dans le but de les améliorer par la suite.

Cette veille technologique nous a permis de découvrir l’importance de la créativité chez Google avec la mise à disposition sans cesse de nouvelles applications à l’utilisateur. Ces nombreux services sont très variés et montrent l’ouverture de Google sur de nouveaux domaines, bien différents de son produit initial : le moteur de recherche d’information sur le Web. Durant notre période de veille technologique, plusieurs outils et projets de Google ont été évoqués dans la presse : la naissance de Google Health, des innovations autour de la téléphonie mobile et l’ajout du service Google Sites à Google Apps.

Google Health

Google a créé en Mars 2008 le service de santé Google Health qui permet de regrouper toutes les informations médicales sur un patient afin de faciliter son traitement par les médecins. Il permet également un meilleur suivi médical de certains patients. Des services similaires existent déjà aux Etats-Unis comme l’application HealthVault de Microsoft. Un tel service n’est pour le moment pas d’actualité en France, la santé étant un domaine très confidentiel en France.

La téléphonie mobile

Selon plusieurs articles, Google a orienté une partie de ses recherches sur la téléphonie mobile pour 2008. Ce secteur est prometteur avec de nombreux services auxquels chaque utilisateur pourrait accéder depuis son téléphone mobile. Google s’est axé sur le développement d’un moteur de recherche spécialisé pour les téléphones mobiles (qui prend notamment en compte la position géographique de l’utilisateur) ainsi que sur un système d’exploitation pour mobile, Android. Plus d’une trentaine de grandes sociétés de téléphonie ont déjà rejoints ce projet (Motorola, T-Mobile,…).

Google Sites

Google Sites est un service permettant de créer facilement un site intranet ou collaboratif et utilise la technologie de JotSpot. Il a été ajouté à Google Apps en Mars 2008. Sans aucune connaissance préalable du langage HTML, Google Sites permet aux entreprises, associations et individus d'éditer des sites Web, et de mieux organiser et partager l'information. Ce service est une alternative à des produits commerciaux similaires comme SharePoint de Microsoft.

Politique stratégique

Informatique nuageuse

Selon de nombreux spécialistes, l’avenir de l’informatique personnelle et professionnelle est dans le « cloud computing » (informatique nuageuse) qui fait suite au développement récent d’Internet. Les applications sont donc amenées à être utilisées non plus localement mais en ligne. On estime que 80% à 90% des activités courantes migreront sur le Web dans les années à venir. Plusieurs articles ont fait le point sur la stratégie de Google concernant ce « cloud computing ».

Dans ce domaine, Google possède une avance incontestable, face à Microsoft notamment. En effet, de nombreux outils de Google sont utilisables simplement à partir d’un navigateur (sans aucune installation préalable) comme Google Docs, Google Map ou encore Google Earth. Microsoft, qui détient plus de 90 % du marché de la bureautique personnelle et professionnelle, se dirige aussi vers un cloud computing centré autour de Windows avec la difficulté de ne pas sacrifier les universels et ultra-profitables Windows et Office.

On peut remarquer une nette opposition des deux géants de l’Informatique à propos de l’informatique nuageuse. Les déclarations des dirigeants dans les divers articles vont dans ce sens. D’un côté Microsoft juge les manœuvres googléennes « aussi déplacées qu’arrogantes [...], visant surtout à nous nuire plutôt que comprendre et combler les attentes des consommateurs ». Google rétorque est estimant que « contrairement à Microsoft, il évolue dans le sens de l’Histoire » et qu’il veut « offrir un superordinateur en ligne à chaque cybernaute ».

Durant cette veille, Google a mis à jour plusieurs de ses produits dits d’informatique nuageuse et des chiffres ont confirmé le succès de ses produits. Ainsi, Google revendique 500.000 utilisateurs de Google Apps Edition Premium à la fin de l’année 2007. Puis, durant le mois de mars, Google Docs s’est vu doté de nouvelles fonctionnalités qui en font maintenant une alternative sérieuse à la suite Office de Microsoft.

OPA Microsoft-Yahoo !

Durant la période de notre veille technologique, l’OPA de Microsoft pour Yahoo a été au cœur de l’actualité. Google était fréquemment cité puisque il s’agit de ses deux principaux moteurs de recherche concurrents et a, par plusieurs reprises, réagi face à ce rachat.

Début Février, Microsoft annonce une offre d’achat non sollicité de 44,6 milliards de dollars pour Yahoo ! Ce rachat ferait de Microsoft le leader mondial en termes de fréquentation sur Internet avec 665 millions de visiteurs uniques par mois contre 588 pour Google. L’objectif est de « fournir une alternative crédible aux consommateurs, annonceurs et éditeurs dans un marché de plus en plus dominé par un seul acteur qui consolide sa domination à travers des acquisitions ». C’est ainsi que Steeve Balmer a justifié la tentative de rachat de Yahoo, sans jamais citer Google.

Actuellement, Yahoo a refusé l’offre malgré l’ultimatum fixé au 26 Avril par Microsoft à Yahoo pour répondre à son offre. La proposition est toujours jugée insuffisante par Yahoo. Microsoft propose actuellement 31 dollars par action (plus de 60% du cours actuel) alors que Yahoo demande 35 dollars par action. Pour le moment, Microsoft refuse de surenchérir. Google n’a pas tardé à critiquer cet éventuel rachat de Yahoo par Microsoft en qualifiant l’offre « hostile » trois jours plus tard. Google aurait même proposé son aide à Yahoo pour repousser son Microsoft avec trois grandes hypothèses possibles :

 Google rachète Yahoo en surenchérissant l’offre de Microsoft. Mais les autorités antitrust américaines et européennes risquent de s’opposer fermement à un tel rachat étant donnée la position déjà dominante de Google sur les marchés de la publicité en ligne.

 Google et Yahoo nouent simplement un partenariat publicitaire en échange d’une garantie de revenus.

 Google recherche un acteur capable de s’allier à Yahoo pour contrer Microsoft.

Durant tous le mois de février, nous avons pu voir les nombreuses critiques qui ont fusé entre les deux géants de l’informatique. Google accuse Microsoft de vouloir exercer la même influence illégale et inappropriée sur l'Internet qu'il a eu sur les PC. Celui-ci répond en s’appuyant sur les statistiques où Google, avec 75% du marché mondiale de la recherche, est en position de quasi-monopole.

Pendant la tentative de rachat de Yahoo par Microsoft, les médias ont annoncé à plusieurs reprises la possibilité d’un rachat de Yahoo par Google mais celui-ci ne l’a jamais clairement démenti ni approuvé. Cependant, nous pouvons affirmer que Google est méfiant concernant ce regroupement entre le numéro 2 et le numéro 3 de l’Internet qui formerait un rival plus que sérieux pour le géant de Mountain View. Egalement, un accord Microsoft-Yahoo pourrait sérieusement ralentir la croissance de Google en Asie, particulièrement au Japon. En effet, Google n’est pas le premier en Asie, il est opposé à des concurrents locaux : au Japon par exemple, le nombre d'utilisateurs de Google représente environ deux-tiers de ceux de Yahoo. Microsoft pourrait alors profiter du rachat pour empêcher Google de s’imposer sur ce marché.

D’après les analystes, il y a de forte chance pour que Microsoft transforme son offre d’achat amicale en OPA hostile. Dans le cas où Microsoft proposerait une nouvelle offre dans les semaines à venir, Google sera peut-être amené à surenchérir pour contrer Microsoft.

Fondation Google.org

Cette veille technologique nous a permis de découvrir la fondation philanthropique Google.org, dirigée par Larry Brillant. Cinq axes fondamentaux et prioritaires à l'échelle mondiale forment l'axe stratégique de la fondation :

 L’emploi (aide aux petites entreprises)

 L’efficacité des services gouvernementaux (ingénierie sociale offerte aux états)

 L’environnement (inventer une énergie verte moins chère que le charbon)

 Les transports (accélérer la commercialisation de véhicules propres)

 La prévision et la prévention des désastres sanitaires et catastrophes biologiques (barrer la route aux sidas et grippes aviaires du futur)

La grande particularité de Google.org par rapport aux autres entreprises philanthropiques comme la Bill and Melinda Gates Foundation est d’être une fondation à but lucratif, c’est-à-dire qu’elle est susceptible de faire des profits et de payer des impôts. De plus, elle est alimentée par un prélèvement de 1% sur les bénéfices et les actions du titre, que cela plaise ou non aux actionnaires.

Depuis le mois de Janvier 2008, Google a engagé plus de 75 millions de dollars dans des projets correspondant à ses cinq axes. Ainsi, au cours du mois de février, la fondation a annoncé le déblocage de 20 millions de dollars pour la recherche dans des énergies alternatives aux énergies fossiles. Cet argent sera principalement utilisé pour le financement de start-up spécialisées dans la recherche sur l'énergie thermique solaire et l'énergie éolienne de haute altitude.

Ouverture sur un marché prometteur : la Chine

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs potentiels et une croissance économique aussi récente qu’impressionnante, la Chine est certainement le marché le plus prometteur pour Google. Selon plusieurs articles, Google cherche de plus en plus à faire son trou dans la recherche Internet en Chine, et se laisse cinq ans pour booster ses résultats. Google y continue de gagner du terrain, mais reste toujours loin derrière le leader local Baidu, bien qu’Eric Schmidt pense pouvoir le dépasser. La firme américaine a du mal face à Baidu, du fait que celui-ci soit implanté en Chine longtemps avant elle, tant dans les mentalités que dans les habitudes.

Par ailleurs, au même titre que 3 autres grosses entreprises américaines (Microsoft et Yahoo), Google est critiqué pour sa censure équivalente voire supérieure à Baidu. Les premières attaques sont venues de l'organisation Reporters Sans Frontières, puis ont été relayées par Amnesty International et enfin par l'organisation Human Rights Watch l’an dernier.

Cette décision de Google de devenir un censeur dans le but de s'attirer les faveurs du gouvernement chinois montre le niveau de capitulation des entreprises face à la Chine. Cela prouve également la puissance de Google dans le contrôle de l'information et démontre qu’il est possible de censurer l'information à toute une population. On voit ici le risque pour l'utilisateur (même occidental) d’une dépendance envers Google dans la recherche d’'information puisqu’il est capable de filtrer les informations à l’utilisateur.

Invasion de Google : les critiques commencent à tomber

Une vidéo a particulièrement retenue notre attention en présentant Google comme une menace. Elle permet de se rendre compte à quel point Google est incontournable aujourd’hui de par la domination de son moteur de recherche et la multitude de ses services. Plusieurs citations de la vidéo illustrent cette domination : « Google en sais plus sur vous que vous n'en savez sur Google », « On va droit à ce qui compte pour les gens: l'information » ou encore « Quand on n'est pas sur Google, on n'existe pas ».

On remarque que tous les utilisateurs ne voient pas la montée en puissance de Google d’un bon œil et les critiques commencent à tomber, comme nous avons pu le constater dans une partie des articles de cette veille.

Le bilan et la situation actuelle

Cette partie fait état du bilan de notre veille sur l’entreprise GOOGLE et détaille la situation actuelle où notre étude s’arrête. Le bilan est modéré par les différentes parties que nous nous sommes proposé d’étudier. La situation actuelle ainsi que les ambitions du géant sont exposés et nous permettrons de cerner les objectifs et la stratégie du groupe GOOGLE INC dans les prochains mois. Une tendance en sera donc dégagée en fonction du bilan.

Le bilan de la société GOOGLE INC est mitigé. Dans une première phase, les mois de décembre et janvier ont montré des signes forts de la présence du géant sur les marchés américains et une lutte dans le développement de nouveaux outils. Malgré cet élan, en février, le groupe connu une « période noire » où l’action chuta, les investisseurs étaient pessimistes et les objectifs du groupe n’étaient pas exposés ouvertement. Le groupe n’était pas dans une bonne phase et la chute continua.

En mars, la compagnie atteint son niveau de plus bas de la période sur les marchés d’actions. La chute est terrible et le groupe fait face à une menace importante des concurrents. Microsoft fait une offre d’achat pour la société Yahoo. Cette opération a pour but de rendre Microsoft plus fort et de lui permettre de concurrencer le plus grand moteur de recherche sur ce domaine. La menace est forte mais le groupe relève la tête en milieu de mois.

Enfin des bonnes nouvelles pour les investisseurs qui voient remonter le court des actions. Le groupe GOOGLE finit par lancer des nouvelles technologies, fusionner des projets avec d’autres entreprises. La remonté est en cours et l’annonce de la commission européenne amplifie la progression des chiffres. L’annonce est officielle, GOOGLE a acquis la société DoubleClick pour 3,1 milliards de Dollars.

Le mois dernier confirme la hausse. La publication des chiffres est encourageante. Google, malgré sa mauvaise phase, a progressé durant le premier trimestre 2008. La comparaison par rapport au même trimestre de l’année précédente dégage une augmentation des chiffres. La mauvaise passe est en voie d’oubli et les investisseurs reprennent confiance. Les communiqués de la compagnie sont plus nombreux. Les annonces montrent que Google a encore beaucoup de projet et ne s’arrête pas dans le développement. Des partenariats sur de gros projets sont signés.

En résumant la situation actuelle de Google, on s’aperçoit que le groupe est en progression sur le marché de l’informatique et les actions remontent. En parallèle, un événement est à signaler : Microsoft, le concurrent, voit son action varier de la même manière que Google comme nous le montre le graphique suivant.

Figure 2 Variation de l'action Microsoft selon le marché NASDAQ

Cet élément semble important. Lorsque l’un des deux groupes varie, le second suit. C’est une chose importante pour Google qui nous permet de dire que l’avenir de la compagnie dépend de la santé des plus grands concurrents. C’est ainsi que l’on peut penser que l’affaire Yahoo va fortement influer sur les décisions du groupe Google. L’avenir s’annonce donc mouvementé pour le géant de l’Internet.

Conclusion

Ce projet nous a permit de nous faire une idée plus précise de ce qu’est la veille technologique. Ce fut un projet très enrichissant pour notre future vie professionnelle étant donné que nous seront amenés à travailler dans un domaine de haute technologie où il ne faut jamais être en retard sur ses concurrents.

Ce projet nous a donc fait prendre conscience qu’il est très important de se tenir au courant de l’actualité qui concerne notre domaine technologique pour ne jamais être dépassés.

Liste des documents

Date : 10 Aout 2006 Titre : Censure en Chine : Google, Yahoo et Microsoft très critiquées Lien: ttp://www.pcinpact.com/actu/news/30677-Censure-en-Chine-Google-Yahoo-et-Microsoft-t.htm Pertinence : * Fiabilité : ** Rédacteur : Baptiste Résumé : (CONCURRENCE, POLITIQUE STRATEGIQUE) Au même titre que 3 autres grosses entreprises américaines (Microsoft et Yahoo), Google est critiqué pour sa censure équivalente voire supérieure à Baidu.cn (le plus gros moteur de recherche chinois). Les premières attaques sont venues de l'organisation Reporters Sans Frontières, puis ont été relayées par Amnesty International et enfin par l'organisation Human Rights Watch. Cette décision de Google de devenir un censeur dans le but de s'attirer les faveurs du gouvernement chinois montre le niveau de capitulation des entreprises face à la Chine. Cela prouve également la puissance de Google dans le contrôle de l'information et comment il leur est possible de censurer l'information à toute une population. => risque pour l'utilisateur (même occidental) d'être totalement dépendant de Google pour l'information.


Date: 15 Mai 2007 Titre: Les jeux vidéo dans la ligne de mire de Google Lien: http://www.google-stories.com/2007/05/15/les-jeux-videos-dans-la-ligne-de-mire-de-google/ Pertinence: ** Fiabilité: *** Rédacteur: Baptiste Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) Google a déposé un brevet visant à permettre l’étude et l’analyse du comportement des internautes lorsqu’ils jouent en ligne afin d’en établir un profil personnalisé. Cela dans le but de permettre aux annonceurs publicitaires de mieux connaître les habitudes de leurs consommateurs afin de mieux les cibler. Les jeux en question sont par exemple Second Life (5 millions de joueurs) ou World Of Warcraft (8 millions). A titre indicatif, le marché de la publicité dans les jeux vidéo a été évalué à $500 millions en 2007, et devrait atteindre $2 milliards en 2010 selon les experts. Le brevet va jusqu'à décrire les différents types de comportements psychologiques (Brusque, violent, poli, discret…) et sociologiques (Coopératif, individualiste, belliqueux) que peut adopter chaque joueur en fonction d’une situation. L’information pourrait ainsi être utilisée pour rendre la publicité à l’intérieur des jeux plus «percutante pour le joueur», a déclaré Google. Google n'envisage pas pour le moment de sortir cette technologie, qui reste "un brevet parmi tant tant d'autres". De plus, le principal frein à ce brevet reste la confidentialité des données, la protection de la vie privée des joueurs ainsi que le risque qu'une compagnie détienne autant de profils psychologiques.


Date : inconnue mais peu d’importance Titre : Google Inc. Pertinence: ***** Fiabilité: **** Lien: http://topics.nytimes.com/top/news/business/companies/google_inc/index.html?8qa&scp=1-spot&sq=google&st=nyt

Rédacteur: Florian Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) Cet article (en anglais) présente l'entreprise Google. "But Google’s ambition far exceeds the confines of Internet search and advertising. The company has an expansive interpretation of its already far-reaching corporate mission: to organize the world's information and make it universally accessible and useful." [...] "It is investing heavily in mobile phone technology to replicate its online success in the wireless world.".


Date: inconnue mais peu d’importance Titre: Histoire de Google Pertinence: **** Fiabilité: ** Lien: http://www.rankspirit.com/histoire-google.php

Rédacteur: Florian Résumé: (PRESENTATION) Cet article raconte l’histoire de Google de 1995 à 2008. Naissance officielle de Google : septembre 1998. Né de la rencontre de deux étudiants : Larry Page, 24 ans, et Sergey Brin, 23 ans. En 1996, ils travaillent en commun sur un moteur de recherche baptisé "BackRub" qui présente déjà la particularité d'analyser les "backlinks" des pages à classer. La notion de PageRank naît de ces travaux. En 1998 : la compagnie Google Inc. est fondée.



Date: 17 Octobre 2007 Titre: Google Docs disponible sur les téléphones mobiles Pertinence: **** Fiabilité: ** Lien: http://www.neteco.com/83000-google-docs-disponible-telephones-mobiles.html

Rédacteur: Baptiste Résumé: La mobilité est décidemment une priorité pour Google. Après avoir porté ses services Gmail, Picasa, iGoogle ou encore Maps sur téléphones mobiles, Google a discrètement mis en ligne une version mobile de sa suite bureautique collaborative Google Docs. Il s’agit cependant d’une version plus limitée que celle accessible depuis un « vrai » navigateur. Ce nouveau service permet d'élargir les fonctionnalités de Smartphones et autres iPhones, dépourvus d'applications bureautiques, en attendant un hypothétique « Gphone » (mobile de Google), dont la rumeur annonce une commercialisation imminente à destination des développeurs.

Date: 21 octobre 2007 Titre: La guérilla nuageuse de Google Lien: http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=34704

Pertinence: ***** Fiabilité: *** Rédacteur: Mathieu Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) L’avenir de l’informatique personnelle et professionnelle dans le cloud computing (informatique nuageuse). => Exécution des logiciels et l’archivage des données se feront non pas localement, mais en ligne (80 à 90 % des activités courantes sur PC migreront inéluctablement sur le web à mesure que les bandes passantes s’élargiront et que les médias convergeront).

Points positifs  Débarrassées des unités centrales, les terminaux fixes et portables contenteront des fonctions de réseau, d’affichage et de saisie  : écran, clavier, souris et peut-être quelques entrées USB/Firewire.  Facilitée par l’expansion de l’internet très haut débit par fibre optique et par l’interopérabilité croissante des standards de communication - WiFi, Wimax, 3G, 4G, LTE, HSPDA, télévision et vidéo numériques, etc.

Points négatifs  Confidentialité et libertés électroniques

Google Google élargit son triangle search-ads-apps (moteur de recherche-publicité-applications) grâce notammenent au surcroît du glissement prononcé des budgets publicitaires vers le web et l’internet mobile. Informatique nuageuse à Google:  Google Search,  la régie e-publicitaire Google Ads,  la vidéo participative de Youtube et Google Video,  la bureautique en ligne de Google Docs  la plate-forme mobile Android "Contrairement à Microsoft, Google évolue dans le sens de l’Histoire." Google veut: "offrir un super-ordinateur en ligne à chaque cybernaute."

Microsoft Détient plus de 90 % du marché de la bureautique personnelle et professionnelle Internet Explorer a vite pulvérisé Netscape Navigator. Se dirige aussi vers un cloud computing centré autour de Windows La difficulté est de ne pas sacrifier les universels et ultra-profitables Windows et Office. Microsoft juge les manoeuvres googléennes "aussi déplacées qu’arrogantes [...], visant surtout à nous nuire plutôt que comprendre et combler les attentes des consommateurs."

Axe du Mac Google et Apple élaborent conjointement une suite logicielle (Goopple  ?) compatible Mac, iPhone et Android. Ils combinent le savoir-faire dans les systèmes d’exploitation et les hyper-gadgets avec la puissance de feu de Google sur le web et l’internet mobile. Augmentation récente du trafic de Google News, Google Video et Youtube doit beaucoup à l'iPhone. Le superbe et ultra-plat Mac Book Air est clairement un concept transitoire dédié aux usages en ligne (informatique nuageuse).

Google PC disponibles pour 200 dollars dans quelques magasins Dotés d’une version Linux spécialement googlée (Gmail, Calendar, Picasa, Docs, Maps, Earth et divers logiciels open source comme OpenOffice) Ne sont pas soumis à la taxe Microsoft. les « gPC » ont une vocation essentiellement nuageuse.

Armes de Google Le cycle de conception-distribution d’un logiciel s’étale sur deux ou trois ans. Chez google,ce délai n’est que de cinq à six mois. Chaque développeur peut immédiatement tester ses démos et ses versions bêta dans des espaces virtuels professionnels librement accessibles à partir du domicile, d’un cybercafé ou du PDAphone. Les concepts validés sont directement transférés dans les interfaces du personnel en réseau local et des utilisateurs en ligne, puis peaufinés collaborativement au fur et à mesure Exemple: les ergonomies et les options de Youtube, de Google Video, de Gmail et de Blogger à destination du iPhone et des autres mobiles sont améliorées quasiment chaque jour.

Bilan sur l'informatique nuageuse

Marché: les utilisateurs qui devront accéder à leurs données à bord d’un avion, d’un train Les PME et les particuliers (la grande majorité des cybernautes) : réduction des coûts, du matériel et logiciel en adoptant la bureautique en ligne. La conquête du marché universitaire


Google Vs Microsoft: Google Apps/Docs a conquis plus de deux millions d’utilisateurs sur la seule année 2007. Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint, etc.) qui a deux décennies d’expérience et équipe plus de 500 millions de PC représente encore le choix le plus sûr pour la plupart des particuliers et des entreprises.

Pour Google risque d'un conccurent développant des solutions en ligne largement meilleures. Pour Microsoft, passage à l'informatique nuageuse est indispensable. Faisant déjà preuve d’une adaptabilité et d’une stabilité remarquables, les Google PC seront appelés à s’améliorer du fait de leur teneur linuxienne. Un argument technico-commercial de poids auprès des administrateurs systèmes.

De nombreux analystes et industriels estiment qu’à moyen et long terme, l’informatique-service financée par la publicité sera le modèle e-conomique dominant.


Date: 22 octobre 2007 Titre: Les "big brothers" de l'internet inquiètent les eurodéputés Pertinence: *** Fiabilité: ***** Lien: http://afp.google.com/article/ALeqM5ip9oaVrcxOPe_wUt90hLu64Lb3Vg Rédacteur: Mathieu Résumé: (OPERATION SUR LES MARCHES) Google envisage de racheter DoubleClick. Google a offert 3,1 milliards de dollars pour DoubleClick, Microsoft 6 milliards pour la régie de publicité aQuantive. Question des données privées par google: protection des spams mais aussi publicité. Question de la protection de la vie privée. Attaque par des associations de consomateur. Pour le moment pas de réaction aux Etats Unis, question est à l'étude en Europe. Publicité sur le web est de 27 milliard de dollard par an: Sans doute le double dans 4 ans

Date: 22 octobre 2007 Titre: Google poursuit la numérisation du patrimoine livresque Pertinence: *** Fiabilité: *** Lien: http://info.rsr.ch/fr/points-forts/Google_poursuit_la_numerisation_du_patrimoine_livresque.html?siteSect=2011&sid=8650468&cKey=1200990889000 Rédacteur: Mathieu Résumé: (TECHNOLOGIE) Numerisation des livres par google: Extension avec une bibliothèque en Suisse. De plus en plus d'ouvrage sur internet. Microsoft prepare peut être aussi une nuérisation de certaines bibliothèques américaines.

Date: 23 octobre 2007 Titre: Le contenu devient un produit d’appel pour vendre l’accès Pertinence: *** Fiabilité: *** Lien: http://www.neteco.com/92058-etienne-costes-gwc-contenu-produit-appel-vendre-ac.html

Rédacteur: Mathieu Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) Google veut être le premier moteur de recherche sur les mobiles Mais les opérateurs francais (SFR, bouygues, orange) veulent faire face à google et ont différents moyens: La maitrise du réseau, des plates-formes de service et du device management.

Date: 23 octobre 2007 Titre: Publicis et Google vont collaborer dans la publicité en ligne Pertinence: ** Fiabilité: **** Lien: http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-34007664@7-37,0.html

Rédacteur: Mathieu Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) Publicis et Google ont annoncé qu'ils allaient mettre en commun leur expertise pour se développer sur le marché de la publicité sur internet. Pas détails sur la nature de cette collaboration. Google apporterait son savoir-faire technologique et Publicis apporterait son expertise en matière d'analyse et de media planning. Stratégie de Google selon le directeur: "Google ne deviendra jamais une agence de publicité".


Date: 24 octobre 2007 Titre: Le service de santé selon Google disponible sous peu ? Pertinence: *** Fiabilité: ** Lien: http://www.zorgloob.com/2008/01/google-health-ouverture-prochaine.asp

Rédacteur: Mathieu Résumé: (TECHNOLOGIE) En élaboration depuis mai 2006, Google Health, une service de dossier médical en ligne devrait être lancé procahainement. Plusieurs services similaires existent déjà dans ce domaine aux USA avec nottament Microsoft HealthVault.

Cependant, ce service n'est aps assuré d'arriver en France pr le moment pour les raisons suivantes: La sécurité des données personnelles car la santé est un domaine très confidentiel en France Il serait nécessaire de normaliser les façons dont sont enregistrées les données médicales (un format électronique commun aux ordonnances, feuilles de soins, radiographies etc... Il faudrait convaincre les médecins, les pharmaciens, l'état et les patients de faire confiance à Google pour traiter ces données.

Date: 20 novembre 2007 Titre: Google Inc. Pertinence: ***** Fiabilité: ** Lien: http://www.cluster21.com/comment/reply/2680 Rédacteur: Mathieu Résumé:

(POLITIQUE STRATEGIQUE)

Comparaison des modes de communication Stratégie de Google Google communique très peu: au mieux au travers de blogs ne fait aucune publicité laisse à la communauté le soin de découvrir ses innovations et de les faire connaître à ses utilisateurs.

Analyse de la stratégie Beaucoup des innovations de Google sont des ajouts de fonctions à des produits existant déjà : les utilisateurs les découvrent d'eux-mêmes. Un échec coûte moins chez Google que chez Apple ou Microsoft. A force de retards, Microsoft s'est fait une mauvaise réputation. Google n'aurait pu développer sa méthode minimaliste de communication sans internet.

Date: 27 novembre 2007 Titre: Service de stockage en ligne GDrive Pertinence: **** Fiabilité: ** Lien: http://www.multi-hardware.com/actualite-service-de-stockage-en-ligne-gdrive,3_5468.html Rédacteur: Baptiste Résumé: Selon le journal The Wall Street Journal, Google va proposer dans quelques mois un service de stockage en ligne GDrive comparable au service Windows Live SkyDrive de Microsoft. Ce service permettra de télécharger l'ensemble des fichiers dans son espace « disque » sur un serveur de Google. Les fichiers seront accessibles à partir de n'importe quel ordinateur connecté à Internet dans le monde. Ce service existera en version gratuite et payante. Il s’agit d’un nouvel outil en concurrence directe avec ceux de Microsoft.

Date: 6 décembre 2007 Titre: Google confirme ses visées sur l'Internet Mobile et l'iPhone Pertinence: *** Fiabilité: ** Lien: http://www.silicon.fr/fr/news/2007/12/06/google_confirme_ses_vis_es_sur_l_internet_mobile_et_l_iphone Rédacteur: Baptiste Résumé: La firme de Mountain View surfe sur la vague iPhone en proposant ses applications hébergées aux heureux propriétaires du gadget hybride « téléphone/balladeur ». Aujourd'hui, Google annonce une nouvelle application pour l'iPhone, qui devrait permettre aux utilisateurs du terminal d'intégrer les services hébergés qui sont déjà proposés par l'ogre Google, à savoir Search, Gmail, Calendar, Reader. Rappelons qu'en France, l'iPhone est disponible depuis le 29 novembre. Il est distribué par l'opérateur Orange qui annonce que 30.000 iPhones ont déjà été vendus en 5 jours, soit une moyenne de 6.000 combinés par jour, autant de potentiels utilisateurs des applications Google.

Date: 7 décembre 2007 Titre: Google revendique 500.000 clients Entreprises Pertinence: **** Fiabilité: ** Lien: http://www.silicon.fr/fr/news/2007/12/07/google_revendique_500_000_clients_entreprises Rédacteur: Baptiste Résumé: L’article fait état d’une croissance constante des utilisateurs de Google Apps Edition Premium, selon le géant du Web. Selon Dave Girouard, directeur général de l'activité entreprise de la firme, cité par les Echos, Google « compte aujourd'hui plus de 4.000 entreprises utilisatrices en France et environ un demi-million dans le monde ». La suite bureautique en ligne et payante (50 dollars par an et par utilisateur permet le travail collaboratif et dispose d'une hotline et d'un kit d'administration. Ces chiffres ont de quoi inquiéter Microsoft, leader incontesté de la bureautique avec sa suite Office. Google se défend tout de même de lutter contre Microsoft : « Apps ne possède pas toutes les fonctionnalités de Microsoft Office et ce n'est pas son objectif ». Microsoft dénonce les limites fonctionnelles et sécuritaires des applications en ligne de Google Apps, bien que Google promette de profondes améliorations quant à la sécurité grâce au rachat récent de Postini.

Date: 11 décembre 2007 Titre: Google se penche sur le phishing 2.0 Pertinence: ** Fiabilité: ** Lien: http://www.silicon.fr/fr/news/2007/12/11/google_se_penche_sur_le_phishing_2_0 Rédacteur: Baptiste Résumé: L’article présente une nouvelle forme d’attaque qui permet aux hackers de contrôler les pages visitées par les internautes. Les chercheurs de Google se sont intéressés à ce problème et doivent d'ailleurs publier une étude sur ce sujet d'ici le mois de février.

Date: 14 décembre 2007 Titre: Google concurence Wikipedia Pertinence: ** Fiabilité: * Lien: http://kmcontext.over-blog.com/article-14609820.html

Rédacteur: Mathieu Résumé: (CONCURRENCE)

Google est en train de développer sa propre version de Wikipédia. il permettrait à des spécialistes de s'exprimer sur leur sujet de prédilection. L'objectif est aussi de se batir une réputation en ligne pour l'auteur mais en plus de profiter des éventuels gains publicitaires par Google Adsense.

Mise en avant sur le plus célebre moteur de recherche , Wikipédia a peut être du souci à se faire...

Date: 24 Janvier 2008 Titre: Palimpsest, le YouTube médical de Google, bientôt lancé Pertinence: *** Fiabilité: ** Lien: http://actu.abondance.com/2008/01/palimpsest-le-youtube-mdical-de-google.html Rédacteur: Baptiste Résumé: Palimpsest est un service d’hébergement des données de recherches scientifiques. Annoncé par Google dans un premier temps en 2007, il devrait connaître un léger retard. Le service devrait fournir « plusieurs téraoctets de données scientifiques libres » et devrait être basé autour de systèmes communautaires permettant aux scientifiques du monde entier de trouver des informations précieuses dans de nombreux domaines, laisser des commentaires, partager leurs savoirs, déposer leurs études, etc. Bref, une sorte de YouTube pour scientifiques certainement très attendu par des nombreux chercheurs... Pour info, selon Wikipedia, un palimpseste est un "parchemin dont on a effacé le contenu et sur lequel on a écrit un nouveau texte"...

Date: 28 janvier 2008 Titre: L'année 2008 sera mobile pour Google Pertinence: **** Fiabilité: **** Lien: http://www.metrofrance.com/fr/article/2008/01/28/23/4100-35/index.xml Rédacteur: Mathieu Résumé: (TECHNOLOGIE) Google développe cette année un nouveau moteur de recherche et un système d’exploitation pour téléphone portable.

Nouveau moteur de recherche sur téléphone portable Le moteur de recherche s’adapte à la thématique de la recherche. Pour rechercher un service, les informations de proximité seront favorisés (Boulangerie). Pour une recherche sur une personne célèbre, une photo sera privilégiée.

Nouveau système d'exploitation en développement

Le nom de code du système d'exploitation est Android. L'objectif est de rendre la navigation plus simple et instinctive.

Stratégie: - Google ouvre son projet a tous: 34 grandes sociétés mondiale ont rejoint le projet (Motorola, T-Mobilte, etc.) - Lancement d'un grand concours mondial: Récompense de 10 millions de dollars pour les meilleures applications mobiles. Le but est de trouver des innovations et de devancer Microsoft.


Date: 28 janvier 2008 Titre: Google promet les liens sponsorisés au travers d'un concours Pertinence: *** Fiabilité: ** Lien: Http://www.actionco.fr/Breves/ConsultBreve.asp?ID_Article=23324&iPageNum=1&t=Internet-E-marketing-Google-promeut-les-liens-sponsorises-au-travers-d-un-concours__ Rédacteur: Mathieu Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) Google propose aux étudiants du monde entier de mener une véritable campagne de liens sponsorisés sur la plateforme AdWord. Le nom est: Google Online Marketing Challenge.

La campagne de liens sponsorisés s'applique à une entreprise locale qui dispose d'un site web mais qui n'a jamais effectué de campagne publicitaire par l'intermédiaire de google. Ainsi, les étudiant doivent définir une stratégie, gérer la campagne, évaluer les résultats et faire à l'entreprise des recommandations pour le développement ultérieur de son marketing en ligne. Les projets seront évalués et les meilleurs seront récompensés.

Stratégie: - Permet d'éduquer les étudiants, futurs prescripteurs, à la plateforme de gestion de liens sponsorisés de Google, - Dénicher de nouveaux clients n'ayant jamais utilisé les services de Google.

www.google.com/onlinechallenge/index.html


Date: 29 janvier 2008 Titre: Google à l'assaut du marché mobile Pertinence: ** Fiabilité: ** Lien: http://www.trackbusters.fr/actualites/20080129-google-publicite-geo-localisation-andoid-marche-mobile.html

Rédacteur: Florian Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE)

Google confirme son intérêt pour le marché de la publicité mobile, le moteur de recherche souhaite intégrer de la publicité à ses services de géo localisation sur mobile.

Date: 1 février 2008 Titre: David Mitchell, Ovum : « Il est peu probable que Google décide de faire une contre-offre sur Yahoo » Pertinence: **** Fiabilité: *** Lien: http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39378080,00.htm Rédacteur: Benoît Résumé: (OPERATION SUR LES MARCHES) Le cabinet de conseil Ovum voit deux raisons à l'OPA de Microsoft sur Yahoo : - préserver les revenus de Microsoft Office - renforcer ses positions sur le marché publicitaire face à Google, qu'il ne voit pas surenchérir pour des problèmes concurrentiels. "De son côté, Google pourrait répliquer, il ne va de toute façon pas arrêter d'innover, et on ne connaît pas quelle sera sa stratégie en terme d'acquisition. Il est peu probable que Google décide de faire une contre-offre sur Yahoo, d'une part à cause du montant engagé, et d'autre part parce qu'une telle acquisition de sa part provoquerait sûrement des problèmes concurrentiels" (Ovum)

Date: 2 Février 2008 Titre: Microsoft veut s'offrir Yahoo pour contrer Google Pertinence: * Fiabilité: **** Lien: http://www.lemonde.fr/technologies/article/2008/02/02/microsoft-veut-s-offrir-yahoo-pour-contrer-google_1006572_651865.html Rédacteur: Baptiste Résumé: (OPERATION SUR LES MARCHES) Microsoft a fait une offre d'achat non sollicité de 44,6 milliards de dollars pour Yahoo, le portail le plus fréquenté du Web. Sans etre dit explicitement, ce rachat permettrait de contrer Google, principalement sur le marché des revenus publicitaires en ligne où Google est le leader incontestable. A voir comment Google va réagir dans les prochains mois, s'il va lui aussi faire une offre pour Yahoo? Google est-il en danger à moyen terme? La plupart des spécialistes estiment que la société de Mountain View conserve une avance confortable sur la recherche et la publicité en ligne. Elle y consacre encore l'essentiel de ses ressources, même si elle s'est beaucoup diversifiée. Pourtant, ses dirigeants seraient conscients du danger. Est-ce pour cela qu'ils embauchent tant (la société est passée de 6000 à 17000 salariés en trois ans)? "Quand Google recrute un ingénieur, ils se disent : encore un que Microsoft n'aura pas", confiait récemment un ex-responsable du groupe, en Californie.

Date: 2 février 2008 Titre: Pour concurrencer Google il faudra une idee vraiment geniale Pertinence: **** Fiabilité: **** Lien: http://www.20minutes.fr/article/210311/A-la-Une-Pour-concurrencer-Google-il-faudra-une-idee-vraiment-geniale.php Rédacteur: Mathieu Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) Google: 60% des parts de marché de la recherche sur l'Internet aux USA, 90% environ en Europe. Google est encore plus dominant dans les technologies de «Search marketing», les liens sponsorisés (que les sociétés achètent pour accroître la visibilité de leur site sur les moteurs de recherche, ndlr). En France par exemple, Yahoo pèse environ 3% sur ce marché.

Nombreux sont ceux qui ont essayé de détrôner Google. Yahoo n'y est pas parvenu (pourtant elle a été l'entreprise la plus innovante pour parvenir à ses fins).

Le marché se retrouve dominé par deux acteurs: Google et YouTube d'un côté, Microsoft et Yahoo de l'autre. Avec, peut-être, Amazon et eBay en arbitre. Selon l'auteur, seule une start-up qui arriverait avec une idée géniale, une vraie rupture technologique, peut éventuellement parvenir à concurrencer Google. Mais il faudra qu'elle se fasse racheter par Microsoft avant de se faire racheter par Google car une start-up ne peut pas investir assez par elle-même.

Date: 2 février 2008 Titre: Yahoo vs Google: plus qu'une guerre de moteurs de recherche Pertinence: **** Fiabilité: *** Lien: http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080202/LAINFORMER/802021094/5891/LAINFORMER01 Rédacteur: Benoît Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) En acquérant Yahoo (YHOO), Microsoft (MSFT) accélère une transformation du monde informatique qui semble être surtout l'affaire de Google (GOOG). En surface, c'est une concurrence que se livrent trois moteurs de recherche désireux d'avoir la part du lion d'un marché publicitaire en ligne en forte croissance. En additionnant les parts de son site, Windows Live Search (10%), à celles de Yahoo (23%), le géant de Redmond s'accapare le tiers de toutes les recherches effectuées par les internautes américains, et se rapproche substantiellement de Google (58%).

2006

Le géant de l'internet Google devra s'acquitter d'une somme autrement plus importante (900 millions de dollars) pour devenir le fournisseur exclusif de recherche sponsorisée sur la plateforme communautaire en ligne, MySpace.

Date: 5 février 2008 Titre: Google veut contrer l'offre de rachat de Yahoo par Microsoft Pertinence: **** Fiabilité: *** Lien: http://www.journaldunet.com/ebusiness/internet/actualite/0802/080205-google-veut-contrer-l-offre-de-rachat-de-yahoo-par-microsoft.shtml Rédacteur: Baptiste Résumé: Google étudierait différentes stratégies pour faire échouer l’OPA de Microsoft sur Yahoo. Eric Schmidt, le PDG de Google, aurait selon le Wall Street Journal appelé son homologue chez Yahoo, Jerry Yang, afin de lui proposer son aide pour repousser Microsoft. Dimanche 3 février, Google a officiellement qualifié « d’hostile » la proposition de Microsoft, alors même que Yahoo se contente encore de la décrire prudemment comme « non sollicitée ». Plusieurs hypothèses sur la réaction de Google concernant ce rachat : • rachat de Yahoo par Google. Mais peu de chances d'aboutir étant donnée la position dominante dont dispose déjà Google sur les marchés de la recherche et de la publicité en ligne. • Offre d’une somme d'argent de Google à Yahoo, ou une garantie de revenus en échange d'un partenariat publicitaire. Malgré tout, un tel rapprochement ne manquerait pas non plus d'être minutieusement examiné par les autorités antitrust américaines. • Google joue un rôle d'intermédiaire entre son concurrent Yahoo et d'autres acteurs (Comcast, Time Warner ou Disney), afin de leur permettre de faire une meilleure offre que celle de Microsoft. Tensions entre Microsoft et Google : • Le directeur juridique de Google David Drummond a accusé son concurrent de vouloir « exercer la même influence illégale et inappropriée sur l'Internet qu'il a eu sur les PC ». • En réponse, le directeur juridique de Microsoft, Brad Smith, a pointé du doigt la domination exercée par Google sur le marché publicitaire en ligne. « Google représente 75 % du marché mondial de la recherche et sa part ne cesse de grossir »

Date: 5 février 2008 Titre: OPA de Microsoft sur Yahoo : de qui se moque Google ? Pertinence: **** Fiabilité: ** Lien: http://www.trends.be/fr/economie/high-tech/12-1637-44632/opa-de-microsoft-sur-yahoo----de-qui-se-moque-google--.html Rédacteur: Baptiste Résumé: Cet article parle de la réaction de Google suite à la proposition de rachat de Yahoo par Microsoft. Les rôles semblent maintenant inversés, Google est-il toujours le « robin des bois » du Web contre le Microsoft « ogresque » ? Monopole contre monopole : Les critiques fusent entre les deux géants sur un rachat de Yahoo par l’autre compagnie. L’article montre également une certaine évolution de l’image de Google aux yeux des utilisateurs. Google s'est en effet longtemps prévalu d'une image de Robin des Bois du Web gratuit. Mais étant devenu un géant des hautes technologies, Google donne l’impression d’être un nouveau Microsoft. La devise de Google, «Don't be evil», est-elle encore d'actualité ?

Date: 05 février 2008 Titre: chiffres de Google, Microsoft, Yahoo Pertinence: **** Fiabilité: ** Lien: http://aujourlejour.20minutes-blogs.fr/archive/2008/01/20/google-microsoft-yahoo.html Rédacteur: Baptiste Résumé: Cet article dresse un tableau sur la taille des 3 concurrents, Google, Microsoft et Yahoo, alors que Microsoft lance une offre d'achat sur yahoo. Il compare l’effectif, le chiffre d’affaires, le bénéfice, le capital au 31 Janvier puis au 6 Février, la part du marché recherche sur Internet ainsi que la part du marché publicité sur Internet. On remarque que l’offre de 44 milliards de Microsoft a fait grimper yahoo de60% et fait chuter Microsoft et Google. De plus, ce tableau rappelle la position de leader de Google dans les secteurs recherche et publicité sur Internet avec respectivement 59% et 75% de part de marché.

Date: 05 février 2008 Titre: Microhoo!, Google, Android et l’iPhone Pertinence: *** Fiabilité: * Lien: http://blogues.cyberpresse.ca/technaute/mckenna/?p=394 Rédacteur: Baptiste Résumé: Cet article est en rapport à la proposition de rachat de Yahoo par Microsoft et explique que cette offre peut être profitable à Google, voire à Apple. En effet, en achetant Yahoo, Microsoft n’est pas assuré de pouvoir concurrencer Google (« Mettez deux dindons ensemble, ça ne vous donnera pas un aigle… »). De plus, Google pourrait profiter des nombreuses heures passées dans les tribunaux américains pour défendre l’offre non-sollicitée de Microsoft, pour gagner du temps dans le développement de ses produits, dans un marché prometteur : celui de la mobilité. L’article prend l’exemple de la Chine où tous les mois, on dénombre 6 millions de nouveaux usagers du téléphone mobile. Google étant quelque peu en retard avec son système d’exploitation pour mobile Android, c’est Apple qui pourrait en profiter en vendant son fameux iPhone.

Date: 05 février 2008 Titre: Bourse: tout le monde est en baisse -sauf Yahoo... Pertinence: *** Fiabilité: * Lien: http://www.silicon.fr/fr/news/2008/02/05/bourse__tout_le_monde_est_en_baisse__sauf_yahoo___ Rédacteur: Baptiste Résumé: Il s’agit d’un bilan de la bourse de ce jour avec une baisse générale. Parmi les rescapés: Yahoo, objet de toutes les surenchères suite à la proposition de Microsoft mais aussi en vue d’une éventuelle offre de rachat de Google. D’ailleurs, Microsoft et particulièrement Google sont les perdants de la journée avec des pertes respectives de 0,85% et 3,97%.

Date: 7 février 2008 Titre: Energie alternative : Google débloque 20 millions pour la recherche Pertinence: **** Lien: http://www.challenges.fr/20080207.CHA7205/energie_alternative__google_debloque_20_millions_pour_l.html Rédacteur: Benoît Résumé: (TECHNOLOGIE) Google a indiqué le 6 février, qu'il était prêt à investir des centaines de millions de dollars dans des projets commerciaux de production d'énergie alternative. Objectif: aider des technologies prometteuses à atteindre une échelle suffisante pour que le coût des énergies alternatives devienne inférieur à celui du charbon.

Google pense ainsi pouvoir intervenir, par exemple, pour aider à construire une centrale géothermique solaire à fins de production, et a déjà débloqué 20 millions de dollars pour le financement de start-up spécialisées dans la recherche sur l'énergie thermique solaire et l'énergie éolienne de haute altitude.

Date: 9 février 2008 Titre: Yahoo s'apprête à rejeter l'offre de rachat de Microsoft, le prix jugé trop bas. Pertinence: *** Fiabilité: ***** Lien: http://afp.google.com/article/ALeqM5ghI4ZalkhDrbI1V9v8ZS0n-X3BYA

Rédacteur: Florian Résumé: (CONCURRENCE) Le portail internet Yahoo s'apprête à rejeter l'offre de rachat de 44,6 milliards de dollars lancée par le leader mondial des logiciels Microsoft, jugeant le prix trop bas, ce qui ouvre la voie à une possible série de surenchères.

Pour Microsoft comme pour Yahoo, l'enjeu est de taille car le mariage permettrait de venir bousculer Google, qui domine haut la main la fréquentation sur internet, et donc le très rentable marché de la publicité en ligne.

Selon le cabinet Comscore, l'ensemble Microsoft-Yahoo serait leader mondial en terme de fréquentation sur internet, avec 665 millions de visiteurs uniques par mois, contre 588 millions à Google et son célèbre moteur de recherche. Séparément, Microsoft est actuellement numéro 2, avec 540 millions de visiteurs et Yahoo, numéro 3, avec 484 millions.

Date: 9 Février 2008 Titre: Google.org, l’empire du Bien Lien: http://www.ecrans.fr/L-empire-du-Bien,3325.html Pertinence: **** Fiabilité: ** Rédacteur: Baptiste Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) Cet article présente la fondation philanthropique Google.org et Larry Brillant, 63 ans, à la tête de celle-ci. Il rappelle les 5 axes fondamentaux et prioritaires à l'échelle mondiale et qui forment l'axe stratégique de la fondation: l’emploi (aide aux petites entreprises) l’efficacité des services gouvernementaux (ingénierie sociale offerte aux états) l’environnement (inventer une énergie verte moins chère que le charbon) les transports (accélérer la commercialisation de véhicules propres) la prévision et la prévention des désastres sanitaires et catastrophes biologiques (barrer la route aux sidas et grippes aviaires du futur) L'article continue par une biographie de Larry Brilliant. A la fois médecin, Epidémiologiste (forte contribution à l'OMS) et ingénieur, il a participé à tous les mouvements de son époque (hippie, militant antiraciste, pour les droits civiques et contre la guerre au Vietnam). L'article évoque enfin un point important, à savoir la grande particularité de Google.org par rapport aux autres entreprises philanthropiques comme la Bill and Melinda Gates Foundation. Google.org est une fondation à but lucratif, elle est susceptible de faire des profits et de payer des impôts. Mieux : elle est alimentée par un prélèvement de 1% sur les bénéfices et les actions du titre, que cela plaise ou non aux actionnaires.

Date: 10 février 2008 Titre: La recherche Internet en France, c'est sous Google Pertinence: ** Fiabilité: *** Lien: http://www.generation-nt.com/recherche-internet-iab-comscore-google-actualite-67839.html

Rédacteur: Florian Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) En France, fin 2007, Google s'octroie 86,7% du total des recherches menées. Microsoft arrive en deuxième position avec une part de marché de 2.8%, devançant de peu Yahoo, crédité de 2,7%.

La tendance est en outre favorable à Google qui a gagné 3 points à l'échelle de l'année, tout le contraire de Yahoo qui en a perdu et a fini par se faire dépasser par Microsoft.

Date: 22 février 2008 Titre: Google veut Photoshop et iTunes sur Linux

Pertinence: ** Fiabilité: ** Lien: http://www.macgeneration.com/news/voir/128987/google-veut-photoshop-et-itunes-sur-linux Rédacteur: Mathieu Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE) Google cherche à développer le mieux possible Wine qui est une implémentation libre de l'interface de programmation Microsoft Windows.

Google tente de applications les plus populaires sous Windows fonctionnent de manière correcte sous Linux. Google a récemment amélioré la compatibilité de Photoshop pour qu'il puisse tourner correctement sous Linux et voudrait qu’une autre application, iTunes fonctionne également dans le monde libre.

Date: 25/02/2008 Titre: Quand Google, Microsoft & Co s'intéressent à nos données médicales

Pertinence: *** Fiabilité: **** Lien: http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/medias/multimedia/20080226.ZDN4665/quand_google_microsoft__co_sinteressent_a_nos_donnees_m.html Rédacteur: Mathieu Résumé: (TECHNOLOGIE) Google s'intéresse aux données médicales des internautes. Google va tester son projet de dossier médical personnalisé sur internet avec un hopital à Cleveland. Les patients pourront accéder à leur dossier médical depuis Internet en se connectant à leur compte Google.

Question de la protection de la vie privée Il y a des problèmes de sécurisation: usurpation d'identité en ligne qui peuvent amener à de nombreuse dérivent. Il pourrait également y avoir une utilisation commerciale ds données, d'autant plus avec un acteur comme Google qui détient déjà de nombreuses autres informations sur ses utilisateurs.

Microsoft investit aussi dans le secteur Microsoft développe aussi un service nommé HealthVault qui permet à l'internaute de gérer son carnet de santé en ligne. Pour améliorer son service, des developpeurs tiers sont appelés. Le groupe demande en particulier des applications sociales pour aider à décrypter les diagnostics ou encore pour gérer des thèmes particuliers, tels que la santé des femmes.

Date: 27 février 2008 Titre: L’invasion Google a commencé, ça te GENE pas? Pertinence: ****

(pertinent notamment pour les liens qu'il comprend: --> http://www.dailymotion.com/relevance/search/faut%2Bil%2Bavoir%2Bpeur%2Bde%2Bgoogle/video/x1jf6w_fautil-avoir-peur-de-google-part-1_politics)

Fiabilité: ** Lien: http://orbits.blog.20minutes.fr/archive/2008/02/27/l-invasion-google-a-commence-ca-te-gene-pas.html

Rédacteur: Florian Résumé: Pas grand chose dans l'article en lui même mais contient des liens intéressants.

Citations de la vidéos dailymotion:

" Google en sais plus sur vous que vous n'en savez sur Google" " On va droit à ce qui compte pour les gens: l'information" " Quand on n'est pas sur Google, on n'existe pas"

Date: 27 février 2008 Titre: Google : son succès passe par les utilisateurs Pertinence: **** Fiabilité: ** Lien: http://benefice-net.branchez-vous.com/nouvelles/08-02/12-156901.html

Rédacteur: Mathieu Résumé:

(TECHNOLOGIE) 
 

Succès de google Expérimentation constante : innovations nouvelles régulières  Google explore, observe et identifie les usages potentiels de la technologie par les utilisateurs.  Les versions bêta de ses produits permettent d'améliorer la version finale en fonction de l'usage fait par les utilisateurs.  Le suivi des utilisateurs est la priorité

Stratégie Google rachète un entreprise non pas pour connaitre sa technologie mais pour connaître les comportements de ses utilisateurs. Le modèle Google n'est pas parfait : les produits que lancent Google ne sont pas excellents, mais certaines pistes nouvelles de son modèle méritent d'être reprises.

Date: 28 février 2008 Titre: Quand Google patine, l'économie mondiale s'inquiète Pertinence: *** Fiabilité: **** Lien: http://www.europe1.fr/informations/articles/807603/quand-google-patine--l-economie-mondiale-s-inquiete.html

Rédacteur: Florian Résumé:

(FINANCE)

Google a connu en janvier le tout premier fléchissement de son histoire dans l'utilisation de ses liens commerciaux. Dans la foulée, l'action du célèbre moteur de recherche a baissé de près de 10% en deux jours. Une mauvaise passe que certains analystes interprètent comme le début de la fin de la croissance des revenus publicitaires sur internet et au-delà de la consommation réelle au niveau mondial.

Date: 28 février 2008 Titre: Projet Google Health - Google précise ses intentions en matière de dossiers médicaux Pertinence: **** Fiabilité: ** Lien: http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2008/02/20080228-182604.html

Rédacteur: Florian Résumé: (TECHNOLOGIE)

M. Schmidt (président de Google) a expliqué que ce nouveau service, appelé Google Health, avait pour but de mettre sur Internet tout le dossier médical d’un individu afin que n’importe quel médecin, n’importe où dans le monde, soit en mesure d’y accéder, si le patient y consent, grâce à un simple lien Internet. 
 
Théoriquement, le fait d’avoir son dossier médical dans un cyberespace sécurisé offre certainement de nombreux avantages, mais ceux qui s’y opposent soulèvent de nombreuses questions. Comment les gens donneront-ils leur consentement pour partager ces informations? Pourra-t-on un jour retirer ce consentement? Comment s’assurer que le secret médical sera respecté si le dossier se trouve à l’extérieur du système de santé? Une compagnie publique comme Google aura-t-elle à cœur l’intérêt du patient ou celui de ses actionnaires? En somme, le débat ne fait que débuter… 

Date: 28 février 2008 Titre: Google intègre la création de wikis dans Google Apps Pertinence: ***** Fiabilité: *** Lien: http://droitautravail.blogs.courrierinternational.com/archive/2008/02/28/google-integre-la-creation-de-wikis-dans-google-apps.html

Rédacteur: Florian Résumé:

(TECHNOLOGIE) 

Fin 2006, la firme de Mountain View rachetait la petite société californienne JotSpot, spécialisée dans le développement d'outils collaboratifs pour Internet, à savoir les fameux wikis dont l'encyclopédie libre que tout un chacun peut modifier, Wikipedia, est le fer de lance.

Aujourd'hui, Google se décide enfin à tirer profit de son acquisition via l'intégration dans Google Apps d'un service sur la technologie de JotSpot .

Une réponse à SharePoint de Microsoft ?

Sans la moindre connaissance en HTML, Google Sites permet aux entreprises, associations et individus d'éditer des sites Web, et de mieux organiser et partager l'information. Le wiki ainsi constitué peut accueillir des contenus divers et variés, y compris des informations en provenance d'autres applications Google, à l'instar de Google Document et Tableur (outils bureautiques en ligne), Google Agenda, YouTube pour les vidéos ou Picasa pour les images. Google voit en Google Sites la possibilité de centraliser l'information comme dans un intranet.

Date: 28 février 2008 Titre: Liens sponsorisés : Google a-t-il mangé son pain blanc ?

Pertinence: *** Fiabilité: *** Lien: http://www.zdnet.fr/blogs/2008/02/28/liens-sponsorises-google-a-t-il-mange-son-pain-blanc-/ Rédacteur: Mathieu Résumé: (FINANCE) Le cours de la bourse de Google a enregistré une baisse totale de 32% depuis le début de l'année.

Raison de ce décrochage Progression du taux de clics sur les liens sponsorisés du moteur de recherche (AdWords et AdSense) est quasiment nulle alors qu'il avait enregistré une augmentation de 25% sur l’ensemble du quatrième trimestre 2007. Ceci provoque une grosse inquiétude pour les investisseurs: les consommateurs commencent à moins acheter, donc à moins cliquer sur les liens commerciaux.

Pourtant, Yahoo n'est pas affecté: les clics sur les liens sponsorisés du portail sont en croissance de 15% en janvier. Google serait simplement en train de renforcer ses contrôles pour lutter contre la fraude au clic, et assainir son réseau d’éditeurs présent dans AdSense. Objectif: moins de clics mais avec un meilleur retour sur investissement pour les entreprises.

Stratégie du mutisme efficace? Google reste muet sur sa stratégie et ne donne aucune prévision de croissance. Stratégie efficace dans de nombreuses situations mais s'expose à des risques lorsqu’il s’agit de donner une indication aux investisseurs : à la moindre donnée négative publiée, le marché s’attend au pire et ne prend pas trop de risque.

Date: 5 mars 2008 Titre: Facebook recrute sa nouvelle directrice de l'exploitation chez Google Pertinence: *** Fiabilité: *** Lien: http://cf.news.yahoo.com/s/capress/080305/finance/google_facebook_1 Rédacteur: Benoît (RESSOURCE HUMAINE) Résumé: SAN FRANCISCO - Le populaire site de réseautage personnel Facebook a recruté sa nouvelle directrice de l'exploitation chez Google, décrochant ainsi les services d'une gestionnaire expérimentée, aguerrie à la publicité en ligne, qui pourrait lui permettre d'augmenter ses revenus tout en conservant la fidélité de ses abonnés.

Toutefois, le titre du géant de la recherche sur Internet a clôturé à 435,78 $ US mardi, son niveau le plus bas des 52 dernières semaines.

Date: 08 mars 2008 Titre: Un accord Microsoft-Yahoo affaiblirait Google en Asie Pertinence: **** Fiabilité: **** Lien: http://www.lepoint.fr/null/un-accord-microsoft-yahoo-affaiblirait-google-en-asie/1083/0/227706

Rédacteur: Mathieu Résumé:

(POLITIQUE STRATEGIQUE) 

Accord Microsoft-Yahoo pourrait sérieusement ralentir la croissance de Google en Asie.

Google n'est pas le premier en Asie, il est opposé à des concurrents locaux: au Japon, le nombre d'utilisateurs de Google représente environ deux-tiers de ceux de Yahoo.

L'accord permettrait une coopération avec le premier site chinois de commerce en ligne Alibaba.com et avec le premier moteur de recherche japonais Yahoo Japan. Yahoo détient un tiers du capital du site et du moteur de recherche.

Microsoft a t'il la capacité d'apprendre de Yahoo et de s'adapter aux marchés locaux afin d'empêcher Google de s'y imposer?

Avantages de Yahoo: Culture d'entreprise de Yahoo Japan Marques concurentes doivent savoir s'adapter mais les barrières linguistiques et culturelles sont très prononcées Les modèles économiques doivent être modifiés pour s'adapter aux besoins locaux. Arrivée précoce sur le marché japonais: Yahoo Japan et Alibaba ont eu le temps d'établir et de cultiver des liens solides avec leurs usagers. Possibilité de s'allier à Alibaba dans le domaine de la publicité et du commerce en ligne, bénéficiant ainsi de la large clientèle du groupe chinois Utiliser la plate-forme MSN ainsi que MSN Live pour des campagnes de publicité pour Alibaba Alibaba offre une suite bureautique en ligne : renforcer Microsoft et concurrencer le service similaire développé avec succès par Google.

Risques Gouvernement chinois redoute que Microsoft ne s'empare d'Alibaba Gouvernement pose des conditions au transfert en limitant le nombre d'étrangers admis au conseil d'administration. Succès éviendant dans les autres pays de la région Alibaba est plus adapté aux industriels chinois Méfiance vis-à-vis de Microsoft

Yahoo Pourrait tirer grand profit de Microsoft pour réduire ses coûts en matière de marketing Pourrait rendre plus rapide son moteur de recherche.

Google pourrait profiter d'une bataille entre Microsoft et Yahoo pour distancer ses rivaux. a déjà développé plusieurs collaborations en Asie (notamment avec les deux principaux opérateurs mobiles japonais). est un grand concurrent et une grande menace


Date: 12 mars 2008 Titre: Union Européenne > Google va pouvoir désormais acheter DoubleClick Pertinence: *** Fiabilité: ** Lien: http://www.radinrue.com/spip.php?breve3712

Rédacteur: Mathieu Résumé:

 (OPERATION SUR LES MARCHES)

Décision des autorités européennes de la concurrence: Google va pouvoir acheter DoubleClick (régie de publicité internet)

Google Attendait cette décision depuis avril 2007 A proposé 3,1 milliards de dollars pour cette opération Deviendrait alors leader de la publicité sur internet

Avantages des deux cotés Des quantités de sites utilisant la régie DoubleClick ou bien celle de Google Adsens Les sites profites des services de Google et apportent à Google des centaines de milliers de vitrines pour disposer les publicités. Tous y gagnent?

Débat Approbation le 20 décembre dernier des autorités américaines de la concurrence. Contestations émises par exemple par Microsoft. L’affaire est monté jusqu’au Congrè des Etats-Unis: dangereux pour la concurrence.

Défense de Google Ce rachat donnerait une complémentarité de l’offre Google, et non une concurrence déloyale.

Date: 15 mars 2008 Titre: Google lance Ad Manager Lien: http://www.zdnet.fr/blogs/2008/03/15/google-lance-ad-manager/ Pertinence: *** Fiabilité: *** Rédacteur: Mathieu Résumé: (TECHNOLOGIE) Google lance Google Ad Manager

C'est un outil qui permet aux éditeurs de gérer la diffusion de la publicité sur leurs sites Web:

permet aux utilisateurs d'inclure les codes de leur publicité dans l'application, puis de placer le code généré par Ad Manager sur leurs sites. permet un suivi des pages vues, enregistrer des statistiques, des cibles géographiques, etc. supporte aussi les publicités pour de la vente locale ou directe.

Une autre fonctionnalité spécifique du logiciel est qu'il peut offrir des unités AdSense lorsque l'inventaire est bas ou le permet. Google Ad Manager supporte également les publicités de type graphique, vidéo et texte.

Concurrence

Google concurrence OpenX (serveur de publicités) OpenX: 30.000 éditeurs, 100.000 sites dans 140 pays et en 20 langues. OpenX veut réagir mais va avoir des difficultés financières pour rivaliser.

Microsoft est déterminée à prendre des parts de marché à Google dans la publicité en ligne et la recherche sur le Web.

Date: 16 mars 2008 Titre: Pub en ligne : Microsoft kidnappe Rapt Lien: http://www.silicon.fr/fr/news/2008/03/16/pub_en_ligne___microsoft_kidnappe_rapt

Pertinence: *** Fiabilité: *** Rédacteur: Mathieu Résumé:

(OPERATION SUR LES MARCHES) 

Rachat de DoubleClick par Google validé par la Commission européenne. L'offre de rachat de Yahoo par Microsoft est toujours en cours.

Microsoft investit dans le domaine de la publicité et du marketing en ligne: Microsoft a déjà acheté aQuantive et Screentonic 3ème rachat dans ce domaine: Rachat de Rapt Inc.

Rapt Inc. Leader dans le domaine des solutions de gestion publicitaires (management de rendement ou Yield Management). Fournit des technologies et des services stratégiques permettant de trouver le meilleur équilibre d’investissement publicitaire.

Concurrence Google Cette solution concurence les services Google Ad Manager ou Google Analytics. Bientôt intégrée à Atlas Publisher Suite de Microsoft.

Date: 27 Mars 2008 Titre: Google Docs se dote d'un gadget analytique Lien: http://www.neteco.com/130402-google-docs-gadget-analytique.html Pertinence: **** Fiabilité: ** Rédacteur: Baptiste Résumé: Google muscle sa suite bureautique en ligne avec Panorama Software. Il offre maintenant la possibilité aux utilisateurs de Google Spreadsheet, un des composants de Google Docs, de compléter le tableur, via un gadget, de fonctions d'analyse, de reporting et de virtualisation basées sur NovaView de Panorama Soft. A travers cette initiative, Google entend faire de Google Docs (composant de Apps) une alternative en ligne crédible à Microsoft Office, la suite du numéro un mondial du logiciel.

Date: 28 mars 2008 Titre: Google continue d'inquièter les marchés sur ses taux de clics Lien: http://www.journaldunet.com/breve/24934/google-continue-d-inquieter-les-marches-sur-ses-taux-de-clics.shtml

Pertinence: ** Fiabilité: *** Rédacteur: Florian Résumé: (FINANCE)

L'action Google a perdu 3,1 % jeudi après la publication d'une étude sur le nombre de clics sur les liens sponsorisés Google. Selon Comscore, ce nombre a baissé aux Etats-Unis de 3 % de janvier à février 2008, à  516 millions, et n'a progressé que de 3,1 % sur un an. Si cette tendance ce confirmait, notamment dans le reste du monde, les investisseurs craignent que les résultats financiers du moteur de recherche ne s'en ressentent. 
 

Les liens sponsorisés représentent en effet la très grande majorité des revenus de Google.

Date: 29 mars 2008 Titre: Panorama tente sa martingale avec Google Lien: http://www.decideo.fr/Panorama-tente-sa-martingale-avec-Google_a2579.html

Pertinence: **** Fiabilité: *** Rédacteur: Florian Résumé: (CONCURRENCE)

Plusieurs fois, des rumeurs ont donné Panorama comme la prochaine cible d'une acquisition par Microsoft. Mais ce dernier lui a préféré Proclarity, directement concurrent de Panorama sur le segment des solutions décisionnelles d'entreprise.
Panorama a gardé profil bas depuis cette acquisition en avril 2006, sans doute furieux de n'avoir pas été choisi. Mais ces regrets semblent s'être transformés en attaque. Panorama vient d'annoncer un accord avec Google, principale alternative à l'hégémonie de Microsoft dans le domaine du tableur. L'éditeur a en effet annoncé il y a quelques jours une version Beta d'un outil appelé Panorama Analytics for Google Docs. 
 
Quant à Microsoft, il ne devrait pas être gêné à court terme par cette annonce. L'intégration entre Office 2007 et SQL Server 2008 à laquelle Panorama a d'ailleurs travaillé reste largement en avance technologique sur la solution proposée par Google.  

Date: 1 avril 2008 Titre: Google docs devient accessible hors ligne Lien: http://www.lepoint.fr/null/google-va-rendre-son-traitement-de-texte-disponible-hors-ligne/1083/0/234191

Pertinence:**** Fiabilité:**** Rédacteur: Baptiste Résumé: (TECHNOLOGIE) Nouvelle étape dans la mise à disposition de ses logiciels hors ligne. Dans quelques semaines, Google docs sera accessible hors ligne, sans connection à Internet. Lorsque la connexion à internet est rétablie, tous les changements sont pris en compte, les modifications étant mises à jour, synchronisées et stockées sur les serveurs de Google. Produit hybride plus performant avec un fonctionnement aussi bien online (intéressant pour la sauvegarde, la collaboration, la mise à jour) que offline (intéressant pour le travail hors réseau, la confidentialité). Concurrence directement la suite Office de Microsoft, le leader pour les outils bureautiques offline. Concurrence des deux firmes pour disposer du produit hybride le plus performant.

Date: 05 avril 2008 Titre: Liens sponsorisés: Google écrase ses concurrents en France Lien:http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39380241,00.htm Pertinence: **** Fiabilité: ** Rédacteur: Benoît Résumé: (CONCURRENCE)

 Une étude de Xiti, menée en février, confirme la domination sans partage de Google sur le marché des liens sponsorisés   

Date: 06 avril 2008 Titre: Google Analytics étoffe son panel d’outils Lien: http://www.linformaticien.com/Actualit%C3%A9s/tabid/58/newsid496/4175/google-analytics-etoffe-son-panel-d-outils/Default.aspx Pertinence: *** Fiabilité: ** Rédacteur: Benoît Résumé: (TECHNOLOGIE)

 Google simplifie encore la compréhension des résultats de trafic d’un site Web grâce à son outil Google Analytics, né du rachat de la société Urchin.   

Date: 08 avril 2008 Titre: Données personnelles : les moteurs de recherche devront faire des efforts Lien: http://www.challenges.fr/20080408.CHA0066/donnees_personnelles__les_moteurs_de_recherche_devront_.html Pertinence: ** Fiabilité: *** Rédacteur: Mathieu Résumé: Google, Microsoft et les autres groupes du secteur internet ne protège pas suffisamment les données personnelles des utilisateurs. Les moteurs de recherche ne justifie pas suffisamment la nature et le but de collecte des données personnelles.

Les moteurs de recherche doivent adapter la façon dont ils collectent des données (notamment par des "cookies") . Google a réduit le temps de sauvegarde des données personnelles à 2 ans. Mais cela est jugé trop long et ne devrait pas dépassé 6 mois selon l'union européenne.

Google critique cette idée et explique qu'il fallait prendre en compte la nécessité de fournir des produits et services de qualité aux utilisateurs avec des recherches appropriées. Mais Google est prêt à continuer le dialogue avec ces organisations chargées de la protection des données personnelles.

Date: 10 avril 2008 Titre: Yahoo s'allie à AOL et Google contre Microsoft, qui s'appuie sur News Corp. Lien: http://afp.google.com/article/ALeqM5haWgF6dJVjADB3mP1oKEHjKBU3WA

Pertinence: *** Fiabilité: **** Rédacteur: Florian Résumé:

(CONCURRENCE) 

Le groupe internet américain Yahoo négocierait un mariage avec AOL, branche internet du groupe de médias Time Warner, et lance en outre un partenariat avec son rival Google, afin de résister à la pression de Microsoft qui veut le racheter à un prix jugé trop bas.

Yahoo résiste depuis deux mois à l'offre de rachat lancée le 1er février par Microsoft, qui veut en rachetant Yahoo concurrencer Google dans le domaine très lucratif de la publicté en ligne.

Microsoft a répliqué mercredi à l'annonce d'un partenariat Yahoo-Google en avertissant qu'il serait anti-concurrentiel. Leurs poids cumulé est en effet écrasant: selon Comscore, ensemble Google et Yahoo, les deux premiers moteurs de recherche du monde, détiennent 80% dub marché mondial des recherches sur internet.

Date: 10 avril 2008 Titre: Microsoft signe un accord avec l'IGN pour zoomer sur la France Lien: http://www.lefigaro.fr/societes-etrangeres/2008/04/10/04011-20080410ARTFIG00397-microsoft-signe-un-accordavec-l-ign-pour-zoomersur-la-france.php

Pertinence: ** Fiabilité: **** Rédacteur: Florian Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE)

L'Institut géographique national (IGN), le leader de la cartographie et de l'imagerie aérienne en France, a annoncé hier avoir signé avec Microsoft un partenariat pour cinq ans. Il permettra à Microsoft d'exploiter sous licence les images aériennes de l'IGN sur l'ensemble du territoire national dont les départements et les territoires d'outre-mer. Ces images seront accessibles en mai sur Virtual Earth, la plate-forme de Microsoft sur Internet qui veut concurrencer Google Earth. 
 

Date: 14 avril 2008 Titre: Google : consulter les horaires des prochains trains Lien: http://www.memoclic.com/533-google/7463-google-trains-sncf-tgv-prochains-departs-astuce.html

Pertinence: *** Fiabilité: ** Rédacteur: Florian Résumé: (TECHNOLOGIE) Google n'en finit pas de proposer de nouvelles fonctionnalités pour gérer le quotidien. Désormais, lorsque l'on tape un itinéraire (ville de départ et ville d'arrivée) dans le champ de recherche, on peut directement découvrir les horaires des prochains départs assurés par la SNCF.

Date: 14/04/2008 Titre: Vulnérabilité : vol d'un cookie, les services Google menacés Lien: http://www.generation-nt.com/securite-rios-google-documents-tableur-cookie-vulnerabilite-actualite-77391.html Pertinence: ** Fiabilité: *** Rédacteur: Mathieu Résumé: (TECHNOLOGIE) L'exploitation d'une vulnérabilité dans le tableur de Google Documents permet le vol d'un cookie utilisateur. Cette décvouverte place sous la menace l'ensemble des services en ligne de Google dont Gmail.

Google a déjà connu plusieurs problèmes de sécurité: Multiples failles dans Picasa de Google Google Code Google Documents maintenant

Vulnérabilité du tableur de Google Doc permet à des attaquants distants de voler un cookie utilisateur Google. Avec ce cookie, il y a alors accès à l'ensemble des services en ligne Google de l'utilisateur avec toutes ses données personnelles.

Google a déjà corrigé le problème mais ceci est une nouvelle mise en garde pour Google et ses services.

Date: 14/04/2008 Titre: Salesforce.com et Google lancent Salesforce for Google Apps Lien: http://www.itrmanager.com/articles/76423/salesforce-com-google-lancent-salesforce-for-google-apps.html Pertinence: **** Fiabilité: *** Rédacteur: Mathieu Résumé: (TECHNOLOGIE) Google et salesforce poursuivent leur collaboration technique en associant leurs outils bureautique et CRM. Cette solution est proposé en version SaaS (Software as a Service) qui est appelé Cloud Computing (Informatique nuageuse). Ce partenariat permet à Google d'investir le monde de l'entreprise où il n'a pas encore réussi à s'imposer.

Des technologies de Cloud Computing pour l'entreprise

Juin 2007: alliance entre salesforce.com et Google donne Salesforce Group Edition (intégrant Google AdWords) Expansion de l'alliance stratégique avec l'annonce de Salesforce for Google Apps

Salesforce for Google Apps réunit: applications de productivité bureautique (e-mail, gestion des calendriers, documents, feuilles de calcul, présentations, messagerie instantanée) CRM (ventes, marketing, service et support, partenaires).

Salesforce for Google Apps intègre les applications suivantes :

Salesforce and Gmail: Pour émettre, recevoir et stocker simplement des échanges par e-mail et conserver l'intégralité des communications pour maximiser les réussites commerciales et la satisfaction des clients. Salesforce and Google Docs: Pour créer, administrer et partager en ligne des documents, feuilles de calcul et présentations Google avec les équipes commerciales, marketing ou de support et maximiser la qualité de collaboration en ligne. Salesforce and Google Talk: Pour gérer des communications instantanées avec des collègues ou clients Salesforce et, sur option, joindre des conversations Google Talk aux dossiers des clients ou prospects enregistrés dans Salesforce. Salesforce and Google Calendar: Pour exposer les tâches commerciales et campagnes marketing Salesforce dans Google Calendar. Développée par Appirio, cette application illustre un nouveau type de partenariat pour étendre le périmètre fonctionnel de Salesforce for Google Apps.


L'alliance entre salesforce.com et Google donne naissance à l'environnement de Cloud Computing le plus important du monde pour construire et exécuter des applications d'entreprise.

Date: 15 Avril 2008 Titre: Google cherche à se renforcer en Chine Lien: http://www.linformaticien.com/Actualit%C3%A9s/tabid/58/newsid496/4226/google-cherche-a-se-renforcer-en-chine/Default.aspx Pertinence: *** Fiabilité: * Rédacteur: Baptiste Résumé: (POLITIQUE STRATEGIQUE & CONCURRENCE) Selon le WSJ, Google cherche de plus en plus à faire son trou dans la recherche Internet en Chine, et se laisse cinq ans pour booster ses résultats. Le porte-parole de Google en Chine, Kai-Fu Lee, n’a pas précisé les potentiels futurs investissements du moteur de recherche. En Chine, Google continue de gagner du terrain, mais reste toujours loin derrière le leader local, Baidu.com, bien qu’Eric Schmidt pense pouvoir le dépasser. Parts de publicité en ligne: 2006: Google: 17% Baidu: 60% 2007: Google: 26% Baidu: 58% Ceci montre une légère progression de la présence de Google dans l'Internet chinois mais la firme américaine reste cependant encore loin de Baidu qu'il sera très difficile de dépasser, du fait que Baidu soit implanté en Chine longtemps avant lui, tant dans les mentalités que dans les habitudes.

Date: 15 Avril 2008 Titre: Vidéo de démonstration du nouveau Google Earth 4.3 Lien: http://www.youtube.com/watch?v=V4LfKcn3WxE Pertinence: *** Fiabilité: *** Rédacteur: Baptiste Résumé: Cette vidéo en anglais présente les nouveautés de la version bêta 4.3 de Google Earth, le logiciel de Google permettant une visualisation virtuelle de la terre à partir de photographies aériennes ou satellitaires. Parmi les principales nouveautés, on retiendra : • Une amélioration des effets 3D du logiciel, • Plus de bâtiments en 3D créées avec l’outil SketchUp, • Possibilité de jouer sur la position du soleil pour afficher des effets d'ombres selon l'heure du jour, • - Mise en ligne des "street views" déjà disponibles sur Google Maps, • - Affichage de la date à laquelle la photo satellite a été prise. Il est intéressant de voir que c’est un simple utilisateur qui se charge de présenter la nouvelle version du logiciel et non Google lui-même.

Date: 18 avril 2008 Titre: Les résultats de Google fon mentire les rumeurs de déclin Lien: http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/actualite/les-resultats-de-google-font-mentir-les-rumeurs-de-declin.shtml Pertinence: **** Fiabilité: *** Rédacteur: Benoît Résumé: (FINANCE) Pour la douzième fois consécutive, Google a dépassé les attentes du marché. Le moteur de recherche a publié jeudi 17 avril un chiffre d'affaires global de 5,2 milliards de dollars pour le premier trimestre 2008 (clos au 31 mars) Le bénéfice net de l'entreprise pour les trois premiers mois de l'année s'élève à 1,31 milliard de dollars, contre 1 milliard un an auparavant. La société Google refait surface.

Date: 21 avril 2008 Titre: Google, marque la plus puissante au monde Lien: http://www.challenges.fr/20080421.CHA0581/google_marque_la_plus_puissante_au_monde.html Pertinence: **** Fiabilité: *** Rédacteur: Mathieu Résumé:

Google est la marque la plus puissante du monde selon un classement par l'institut Millward Broxn. Le groupe internet est ainsi valorisé 86,1 milliards de dollars devant General Electric (71,4 milliards) et Microsoft (70,8 milliards).


Date: 24 avril 2008 Titre: Google insuffle 5,625 millions de dollars dans le logiciel libre Lien: http://www.silicon.fr/fr/news/2008/04/24/google_insuffle_5_625_millions_de_dollars_dans_le_logiciel_libre

Pertinence: ** Fiabilité: *** Rédacteur: Florian Résumé:

Le Google Summer of Code est un programme annuel mis sur pieds par Google visant à promouvoir le développement du logiciel libre. Des projets d'amélioration ou de création de logiciels libres sont soumis à Google et celui-ci effectue une sélection afin de déterminer ceux qui pourront concourir. Au terme du programme, Google récompense les projets ayant été menés à leur terme.

Si le Google Summer of Code 2007 avait rassemblé 900 développeurs, la session 2008 en compte 1125. Un record pour la compagnie qui doit maintenant signer un chèque de 562 500 dollars. Si tous les projets sont menés à terme, l'enveloppe totale sera de 5 625 millions de dollars.

Date: 26 avril 2008 Titre: Optimisme sur le feu vert du régulateur à un accord Google-Yahoo Lien: http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080426/ttc-google-yahoo-concurrence-fe50bdd.html Pertinence: **** Fiabilité: *** Rédacteur: Benoît Résumé:

Google estime que les autorités américaines de la concurrence ne bloqueraient pas un éventuel accord de collaboration avec Yahoo parce qu'il serait "non-exclusif" et n'aurait rien à voir avec une fusion en tant que telle, a indiqué une personne au fait du raisonnement du premier moteur de recherche mondial.

Date: 28 Avril 2008 Titre: Yahoo-Microsoft : vers une OPA hostile ? Lien: http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39380746,00.htm Pertinence: * Fiabilité: *** Rédacteur: Baptiste Résumé: L'ultimatum fixé par Microsoft à Yahoo pour répondre à son offre de rachat lancée début février, pour un montant de 44,6 milliards de dollars, a expiré samedi 26 avril, malgré les dernières discussions entre les deux groupes ces dernières semaines. La proposition est toujours jugée insuffisante par Yahoo. Microsoft propose actuellement 31 dollars par action (plus de 60% du cours actuel) alors que Yahoo demande 35 dollars par action. Pour le moment, Microsoft refuse de surenchérir. D’après les analystes, il y a de forte chance pour que Microsoft transforme son offre d’achat amicale en OPA hostile. De l'aboutissement ou non de cette OPA contre Yahoo, dépend certainement pour beaucoup l'avenir de Microsoft sur le marché de la publicité en ligne, qui peine jusqu'à présent à suivre à la montée en puissance de Google.

Date: 28 avril 2008 Titre: Google optimiste sur son éventuel accord avec Yahoo Lien: http://www.journaldunet.com/breve/26263/google-optimiste-sur-son-eventuel-accord-avec-yahoo.shtml Pertinence: *** Fiabilité: *** Rédacteur: Baptiste Résumé: Google se montre optimiste quant à l'accord du régulateur américain de la concurrence sur un éventuel partenariat avec Yahoo dans les liens sponsorisés. Alors que Yahoo a testé pendant deux semaines le système d'affichage de liens sponsorisés contextuels sur 3 % des recherches effectuées sur son moteur, en remplacement de sa propre solution, le département de la Justice aurait entamé un enquête au sujet d'un problème potentiel de concurrence.

Google serait confiant quant à l'issue de cette enquête en raison du caractère non exclusif du partenariat (Google distribue déjà ses liens sponsorisés sur les sites d'AOL et d'IAC, par exemple). Cependant, un partenariat entre Google et Yahoo donnerait à l'entité 80 % du marché.